De la fréquence des lettres
et de son influence en calligraphie arabe

Le calligraphe serait-il un singe ?
Un scribe descendant de Thot, dépourvu d'imagination?   Lorsque la disposition des lettres et leur quantité sur une page sont décidées par la langue, comment le calligraphe peut-il encore rester maître de son ouvrage ?   En tirant sans doute profit du rythme que suppose la fréquence des lettres, phénomène subtil, qui a profondemment influencé la technique et la culture calligraphique arabes.


Couverture Vlad Atanasiu
De la fréquence des lettres et de son influence en calligraphie arabe
L'Harmattan, Paris, 1999, 192 p.
ISBN 2-7384-6030-5
amazon.fr  ·  amazon.com

Table

Préface par François Déroche

1. État des lieux

2. Potentialité théorique de la < fl >
Raisons pour analyser la < fl > | Ce que l'on calcule : lettres, instabilité orthographique, classes de ressemblance phonétiques et graphiques | Corpus : langues, volume de texte traité, contenus | Méthodes de calcul | Domaines d'application : linguistique, cryptographie, Coran, typographie, informatique | Résultats : linguistique, graphie, explications, potentialités

3. Influences de la < fl > au cours de l'histoire de la calligraphie arabe
Ur-calligraphie | La tradition | Les calligraphies "nationales" | Les temps modernes | La littérature calligraphique

4. Considérations et développements
À la recherche du rythme | Moyens d'obtenir le rythme en calligraphie arabe | Place de la rythmique parmi les techniques d'expression calligraphique | La < fl > dans l'univers sonore

5. Annexes
De la nature fractale de la < fl > | Programme informatique | Statistiques de < fl > | Bibliographie | Sommaire, Abstract, Khulâsa

Supplément

Addenda
Corrigenda
Compte rendu: Annemarie Schimmel, Der Islam, 77/2 (2000): 380-381.